jeudi 28 juillet 2016

23 juillet 2016, secteur de La Bresse (88): Observation et vidéo d'un objet non identifié vers 15h


Un "Youtuber" (Yohan Clinckemaillié) a publié il y a peu une vidéo montrant l'évolution d'un objet dans le ciel en cours d'après-midi dans le secteur de La Bresse. 





Un Blogger du site "Activité-Paranormale.net" s'est chargé de remonter cette information, cliquez ICI.

Toutes informations complémentaires seraient la bienvenue. J'ai entrepris de contacter le témoin par le biais d'un canal voisin de Youtube, celui-ci possède en effet un accès au réseau social de Google+ mais rien n'est garanti...

Je suis donc en attente d'informations pour lancer un début de procédure d'enquête à distance. Quelques paramètres devraient permettre d'établir de quoi il s'agit véritablement. Je ne me prononce pas pour le moment.

To be continued ... ;-)

Edit: Nous sommes le 26 juin 2017 et je n'en sais toujours pas d'avantage sur ce qui s'est passé. Ce témoignage reste malgré tout en ligne dans l'éventualité ou un témoin se fasse connaître sur le tard.


mardi 26 juillet 2016

23 juillet 2016 Rezonville: Une étrange lueur observée peu après 22h




Dans la série "boules de feu", voici le cas de Rezonville (57), événement dont j'ai pris connaissance le lendemain des faits grâce au site du Républicain Lorrain, merci à eux !

Pour consulter l'article dans son contexte, cliquez ICI (Copie sauvegardée numériquement).

Comme toujours, l'événement insolite fait rapidement place à un démenti. L'oracle GEIPAN sera rapidement consulté comme pour invoquer les Saints ou les Dieux !

Il ne fait aucun doute que les méprises sont multiples et diverses. La période des vacances étant propices aux observations, le moment est bien choisi pour le rappeler, mais...

Premièrement, la gendarmerie "en charge du dossier"... Selon eux, il s'agirait d'une lanterne utilisée dans le cadre d'un anniversaire, soit ! Mais peuvent-ils nous le confirmer ? Le témoin fautif s'est-il manifesté ? J'en doute...

Le GEIPAN, quand à lui annonce de sa bonne grâce qu'il s'agit probablement d'une lanterne... S'est-il seulement contenté de déléguer un de leurs enquêteurs pour aller vérifier les informations et constituer un dossier ? Là aussi le doute persiste.

Il faut se rendre à l'évidence, le GEIPAN semble faire part d'un certain laxisme sur cette affaire, mais j'espère me tromper... Même dans le cadre d'une simple suspicion de lanterne, il faut pouvoir traiter l'information à la source avant de rendre des conclusions. Ici, visiblement, elles sont gratuites.

Le R.L. commet également une erreur fondamentale, il ne faut jamais publier le nom des témoins sauf si celui-ci en prends la responsabilité, s'est peut-être le cas, je n'en sais rien...

La première chose à faire dans le cadre d'une enquête, c'est de garantir l'anonymat de ces derniers.
Je suis parvenu assez facilement à remonter des pistes pour retrouver le père et son fils ainsi que des liens de parentés, toutefois, les coordonnées téléphoniques ne sont plus attribuées.

Je lance un appel solennel aux personnes ayant assistées à la scène afin qu'elle puissent prendre contact avec moi le plus rapidement possible (un formulaire de contact est à leur disposition sur ce blog), afin de tirer cette affaire au clair.

Dans le cadre de cette enquête, il va falloir vérifier un certain nombre de paramètres in-situ et disposer de tous les extraits vidéos et clichés à des fins d'analyses.

Le but est simple, valider la méprise ou mettre en surbrillance un événement insolite sortant du cadre de la normalité. Ce travail fastidieux de collecte de cas est nécessaire pour avancer dans un dossier bien plus complexe qu'il n'y parait aux yeux du GEIPAN et autres sceptiques de tous poils.



                                                                                                    ***


Revenons au Républicain Lorrain... Dans son article de "mise en lumière", celui-ci se pose la question de savoir si de nombreux cas n'ont pu être élucidés dans la région Messine et aux alentours...

L'article en question: "OVNIS: Lanternes Chinoises, météorides et... Mystères" (J'ai gardé une copie numérique en cas de lien mort).

En consultant la base de données du GEIPAN, celui-ci aura pu constater qu'un petit nombre de PAN D étaient référencés. Ces derniers ne représentent qu'une parcelle de ces phénomènes, ils ne tiennent pas compte de la collecte réalisée par les enquêteurs privés et petites associations de la région, il en est de même avec les nombreuses autres structures régionales.

On a trop tendance à se reposer sur le GEIPAN puisqu'il fait office de vitrine officielle, mais il faut savoir qu'il existe aussi des personnes sérieuses qui sont tout à fait capables de faire preuve de professionnalisme et de discernement lorsqu'il s'agit d'enquêtes de terrain. Le GEIPAN ne détient pas à lui seul toutes les clés.

Si les journalistes se donnaient la peine de regarder à côté de cette vitrine de référence, ils tomberaient sans doute sur ce présent blog avec ce qu'il propose... C'est à dire des comptes-rendus d'enquêtes de terrain, savoir structurer une veillée, connaître la matériel à utiliser, comment procéder aux premières vérifications d'usage, mise à disposition d'une cartographie UFO, des pistes de réflexion etc...

Leur vision des choses serait plus fine à l'échelle de la région. Ce sont des phénomènes infiniment plus complexes que de laisser croire qu'il s'agit simplement de méprises, croyances, désordres psycho-sociaux, canulars... Il existe aussi des dérives militaires, des prototypes, la course à la militarisation des milieux ne s'est jamais aussi bien portée. Nous sommes à un carrefour de plusieurs zones frontières et qu'il existe à vol d'oiseau quelques bases Américaines qui pour le coup paraissent très proches.

N'oublions pas pour autant les phénomènes géophysiques rares et présentant encore des anomalies pour la science officielle (le cas Hessdalen n'est pas seulement le propre de cette bourgade Norvégienne). 

Pour le reste, et c'est ce qui nous intéresse ici, ce sont des choses que l'on nomme OVNI par défaut, et qu'on le veuille ou non, sont une émanation de la nébuleuse paranormal.




dimanche 24 juillet 2016

28 juin 2015: Une "boule de feu" observée à Faulquemont vers 22h30


Retour sur cette observation rendue publique notamment dans les pages et sur le site du Républicain Lorrain, information reprise à droite et à gauche sur le web et diffusée largement sur le réseau Facebook. Agir de la sorte est une bonne manière de faire connaître un événement insolite et d'une certaine façon, cela peut conforter les témoins à se manifester, mais en réalité, les chances d'obtenir d'autres signalement restent assez faibles.

Malheureusement, il aura été impossible d'obtenir les coordonnées de cette personne pour procéder à une enquête privée dans un premier temps et établir la balance avec les conclusions de l'organisme officiel.

Voici qu'un peu plus d'un an s'est écoulé et comme toujours, aucun compte-rendu du GEIPAN n'a encore été rendu publique sur cette affaire. A la limite, nous n'attendons plus rien de leur part. 

Les lenteurs administratives de ce service dépendant du CNES, pourtant encensé dans les pays étrangers, ne jouent absolument pas vraiment à la faveur des chercheurs et enquêteurs indépendants.



Capture numérique de l'événement (Source: R.L.)


Une capture d'écran est nécessaire, car des pages importantes dans le cadre d'une contre-étude peuvent facilement se perdre sur Internet. Retrouvez ICI l'article dans son contexte publié sur le site du Républicain Lorrain.

Le témoin a également réussi à filmer la scène avec sa tablette numérique. La vidéo est visible à cette adresse.

Que s'est-il véritablement passé ce soir là ? La mode depuis près de deux ans, serait-elle celle d'utiliser une seule et unique lanterne pour brouiller les pistes ? Un enquêteur patenté s'est-il déplacé ? A t-il vérifié toutes les pistes en temps et en heure ? Devons-nous continuer d'accepter stupidement les conclusions du GEIPAN ?


dimanche 3 juillet 2016

22 Septembre 1810, Waly (55) un fait étrange observé entre 17h00 et 18h00


Il n'est guère facile de remonter assez loin dans le temps pour prétendre à une observation d'OVNI dans la région. Le cas présenté ici est le plus ancien inscrit à mon catalogue d'observations. Même s'il semble à priori décrire un phénomène naturel assez rare, celui-ci reste néanmoins intéressant dans sa description et présence dans le temps.





WALY (1) (Sur la Meuse).

Le 19 de ce mois, entre cinq et six heures du soir, un météore lumineux est apparu dans le Sud, sur la distance d'un quart d'une ligue (2) dans le ciel de la petite commune de Brezeau (3).

Les personnes qui ont observé attentivement, affirment que durant près d'un quart d'heure, le météore, flottant au-dessus de l'endroit où il a été vu tout d'abord, est apparu tout à la fois
comme un globe de feu très grand prenant la direction du Nord.

Il a semé la terreur parmi les habitants du village, qui croyaient que leurs maisons serait brûlées et qu'ils allaient périr.

Ce globe a été accompagné d'un bruit affreux, qui a été entendu sur une distance de plus d'une lieue et demie, et qui ressemblait parfois au rugissement d'un char rapide, à d'autres,le bruit
d’une pluie violemment poussée par le vent. Ce globe a été suivi par un brouillard très épais en soulevant du sol, les choses qu’il survolait sur son passage.

En survolant une rivière, il a aspiré l’eau qui retomba ensuite sous forme de pluie. Il se promena un certain temps au-dessus du village.

Une chose certaine, c'est que le toit d'une maison a été jeté à terre. C’est la seule trace qu'il a laissée. Il a été accompagné et suivi par une pluie abondante, beaucoup d'éclairs et de forts
coups de tonnerre. Continuant sur son parcours, le globe s’est soudainement transformé en colonne de feu accompagnée par un brouillard, en s’élevant vers le ciel.

De nombreux témoins croient que le brouillard était de la fumée.

Cette colonne est restée visible dans le ciel, durant un quart d’heure, sur une distance d’un quart de ligue au Nord du village et non loin de la forêt de Beaulieu, avant de disparaître
soudainement, en laissant un épais brouillard qui n'avait aucune odeur.

Ce phénomène a duré trois quarts d'heure et a voyagé sur une distance d'une demi-ligue.


Source: Le Times de Londres, 29 Octobre 1810, p. 3.
Information communiquée par Mr M.T.


Note n° 1:
Waly est une commune française, située dans le département de la Meuse en Lorraine dans le Nord-Est de la France.

Note n°2:
La ligue est une unité de distance égale à 3,0 milles (4,8 kilomètres).

Note n°3:
Brezeau, c'est probablement une faute d'orthographe de Brizeaux parce qu'ils sont très proches dans la prononciation.

Coordonnées géographiques:
Brizeaux: Latitude 49-00-20 N, Longitude 05-03-00 E
Forêt de Beaulieu Latitude49-03-00 N, Longitude 05-03-00 E [Forêt / Bois de Beaulieu]
Waly: Latitude 49-01-00 N, Longitude 05-06-00 E