Onglets

samedi 19 mars 2016

OVNI triangles et autres structures géométriques en Lorraine (généralités)


Même si aujourd'hui la plupart des observations qui nous parviennent décrivent des lueurs nocturnes, voir des sphères lumineuses parfaites, il devient anecdotique de recueillir des informations sur des formes lenticulaires, discoïdales ou soucoupiques. Il en est de même avec les structures tubulaires ou en forme de cigare. En revanche depuis quelques décennies, la présence de "triangles" a été constaté dans notre région comme dans la plupart des autres pays dits civilisés.

Les premières observations de "triangles" et "boomerang" remontent à la fin des années 40 aux Etats-Unis. Les cas de l'Hudson River (1983) et Phoenix (1997) sont mondialement connus. Les événements en Europe ce sont particulièrement accélérés avec "la vague Belge" (1989-91), avec des débordements sur la France. En Lorraine, le cas le plus ancien reste à ce jour, celui de Tromborn (57) survenu le 21 mai 1975, soit deux ans avant le cas très médiatisé de Brettnach (curieusement, la commune voisine !).

Pour la description de ces deux cas, je vous renvois à la carte Google Maps




Représentation d'artiste du triangle rencontré couramment (Source: deviantart.com)


Pour l'anecdote, la toute première évocation d'un triangle volant, nous la devons à Michel Ange. Elle aurait été décrite par le peintre lui-même à Rome en 1513. (Réf: " Wonder in the sky ", Jacques Vallée & Chris Aubeck (1978).

Ou sont-ils principalement signalés ?

Nous les rencontrons en particuliers dans le sillon Mosellan, dans l'axe de l'A31, entre Metz et Thionville ainsi que le long des frontières limitrophes du Luxembourg et de la Belgique.Vers l'Est du département de la Moselle, c'est en limite de la frontière Sarroise qu'ils sont signalés, soit entre le secteur de Freyming-Merlebach et Forbach. Nous trouvons quelques cas isolés çà et là sur l'ensemble de nos département avec un autre pôle d'intérêt axé sur Nancy et sa proche banlieue. 

Parmi les autres formes géométriques signalées en Lorraine, nous avons eu droit à des carrés et parallélépipèdes (secteurs de Longwy, Bouxières aux Dames, Dounoux, Raon-l'Etape, Wiltz au Luxembourg et Merzig en Sarre), losanges (Freyming-Merlebach, Behren les Forbach, Saint-Nabord) et boomerang, grand V ou croissant de Lune (Charny sur Meuse, Saint-Mihiel).




Reconstitution du cas de Raon l'Etape (Source: signes.coza.net). Réalisation Mathieu Cozanet


Premier constat... Ces PAN triangulaires sont principalement observés sur les zones ou le nombre d'habitants au mètre carré est important. J'ai émis quelques hypothèses à leur sujet simplement en essayant de voir ce qui pourrait bien les attirer dans ces zones...

Ainsi, j'ai remarqué qu'ils semblaient évoluer à proximité d'anciens terrains militaires truffés de vieux forts ou pourraient être encore entreposé du matériel ou produits dangereux pouvant faire l'objet d'une surveillance "exotique". Secundo, il y a dans ces secteurs de nombreuses carrières en exploitation ou à l'abandon, des sites de revalorisation de déchets. Mais aussi et surtout, cela fera sans doute l'objet d'un sujet à venir, la présence d'industries high-tech opérant à divers niveaux de recherches dans les domaines tels que l'aéronautique, le spatial et les applications militaires. Mais également les producteurs d'énergie (principalement électrique), ainsi que le secteur sensible de Cattenom. Nous retrouvons là, tous les éléments classiques liés au complexe militaro-industriel. 

La question, revient sans cesse sur le tapis... Véritable présence "exogène", ou appareils issus de notre propre technologie ? Pour moi, la question est tranchée. Il ne fait aucun doute qu'ils ne sont pas le produit de nos avancées technologiques.

Pour info, il y a quelques années, le NIDS (National Institute for Discovery Science) aux Etats-Unis était arrivé à la conclusion que ces objets volants étaient des modèles de dirigeables non conventionnels en forme de delta, rectangles ou losanges de la société Aereon truffés d'électronique et à propulsion cinétique. L'idée était certes séduisante, elle a même été reprise par l'essayiste Emmanuel Dehlinger dans son ouvrage "OVNI: L'Armée démasquée". Mais persistent de nombreuses zones d'ombres parmi les comportements observés et la masse des témoignages récoltés au cours des dernières décennies pour donner un quelconque crédit à cette théorie.



Boomerang ou grand V céleste (Source: worldufotosandnews.org)


Ces "objets", non conventionnels, parfois gigantesques de la taille d'un terrain de football se laissent planer telle une raie manta dans son élément à quelques mètres à peine du sol en frôlant le toit des maisons. Ils se déplacent de façon silencieuse, c'est à peine si parfois un bourdonnement sourd se fait entendre à la façon d'un transformateur électrique. Ils sont capables de disparaître en une fraction de seconde (bouclier d'invisibilité, modification du temps et de l'espace ?). 

Ces vols ostentatoires à basses altitudes, juste à l'aplomb de certaines installations, dénotent bien une surveillance de nos activités dans des domaines divers et variés. J'ose avancer que ces "triangles" effectuent des scan à notre insu. Dans ce cas, ce n'est ni plus, ni moins que de l'espionnage industriel.

Triangles en présence de "boules de lumière".

Revenons un instant sur nos sphères et autres lueurs observées... Seraient-elles liées à ces "triangles" ? S'agirait-il de sondes pour collecter des informations dans un but précis ? Cette idée semble être corroborée dans plusieurs témoignages, y compris chez nous. 

Voici une publication que nous devons à Mr Antony J. Tambini, enquêteur pour le MUFON à San Francisco ou il est fait mention de ces sphères lumineuses: "Aurora, TR-3B, Black Manta et les triangles de la nuit"

Certains chercheurs, notamment ceux du CASAR (structure qui mériterait d'être connue), qualifient ces OVNI de "Poltergeist". Comme s'ils appartenaient à un genre bien à part. D'ailleurs, il faut noter qu'aucun témoignage ne fait mention d'atterrissage ou présence d'entités à bord ou autour de ces engins. Les gens du CASAR sont pour ma part, peut-être bien sur un chemin prometteur concernant la nature même de ces observations, ou l'on trouve parfois des idées assez proches et qui recroisent les thèses soutenues chez certains acteurs de l'ouvrage "OVNI et conscience".

Personnellement, je n'ai pas eu loisirs d'observer de "triangle". Ils sont pour moi en quelque sorte le "Saint-Graal" et je ne désespère pas d'en croiser un sur ma route un jour...

Enfin pour terminer et compléter vos connaissances sur ces mystérieux triangles, je ne résiste pas à vous proposer deux excellentes synthèses sur la question. Nous devons ces articles à Mr Daniel Robin "d' OVNI Investigation", "Les Confins" et "OVNIS-Direct".

Mystérieux triangles volants (Première partie)
Mystérieux triangles célestes (Seconde partie)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire