dimanche 14 mai 2017

Apparitions de la Vierge Vs OVNI en Alsace/Lorraine

Nous venons tout juste de célébrer le centenaire de l'apparition de la Vierge à Fatima au Portugal. C'est l'occasion de reveler certains points troublants entre ces apparitions dites "Mariales" ou "dames blanches" dont je vous avais succintement parlé ICI en relation avec des témoignages d'observations d'OVNI dans un périmètre très proche de ces apparitions.

J'ai simplement choisis deux cas (il y en a d'autres en Alsace/Lorraine) qui s'intègrent dans ce schéma.

Commençons tout d'abord avec la fameuse vague de 1954 ...

Saint-Quirin (57). 25 octobre 1954, deux frères rentrent de leur travail vers 20h30, lorsqu'ils se trouvent en présence d'un engin cylindrique lumineux de trois mètres de haut pour six de diamètre, de couleur orange avec de nombreux reflets phosphorescents. Le moteur de leur tracteur cale. Les deux agriculteurs suivent des yeux pendant plusieurs secondes cet objet qui disparaît en direction du "Bas-Bois". A noter que la batterie du tracteur fut totalement déchargée et il fallut une manivelle pour le redémarrer, chose qui n'était jamais arrivée.

Un autre témoin se manifestera bien plus tard pour signaler une observation durant l'été 1981 à proximité de la Chapelle N.D. de Lhor et du "Bas-Bois". Il décrira lui et sa femme, 9 disques ovalisés jaunes/orangés, disposés en triangle dans le ciel avec accélération et changement brutal de direction. D'autres témoins se feront connaître en observant ce phénomène depuis la commune voisine et pourtant distante de Troisfontaines.


Reconstitution du cas de 1981 (Source: blog de Mr M. Mahler)


Et bien en faisant quelques menues recherches sur d'éventuels phénomènes annexes dans ce secteur, je suis tombé sur un petit article de quelques lignes ou l'on signale une apparition Mariale le 20 mai 1873 au-dessus du chemin de la "Grande Tranchée" qui traverse ce fameux "Bas-Bois" (commune de Métairies-Saint-Quirin)

Nous retrouvons sans doute plus de détails dans la publication annuelle de la Société d'histoire et d'archéologie de Lorraine, section de Sarrebourg, bulletin n°19, année 2005: "Métairies Lourdes à Métairies ?, Apparitions de la Vierge en Lorraine en 1873", Maire C, 2005 et probablement dans "Les apparitions de la Sainte Vierge en Lorraine de langue Allemande en 1799 et 1873", Henri Hiegel, Cahiers Lorrains, 1957, page 68-74. 

Durant cette année 1873, de nombreuses apparitions de la Vierge seront signalées un peu partout dans nos régions respectives.


Second cas ...

Dugny s/Meuse (55). Eté 1951, dans la cour intérieure des usines de fours à chaux peu après minuit, un groupe d'ouvriers chargent un camion lorsque soudain le tapis roulant qui amène la chaux s'arrête, les moteurs disjonctent, la lumière s'éteint dans l'usine. C'est alors qu'ils virent apparaitre un globle rouge/orangé posé au sol, il en sorti une entité féminine au profil Nordique, elle porte de longs cheveux qui lui descendent jusqu'aux épaules ainsi qu'une longue robe colori pastel ceinturée. 

Elle semble sourire et tient un enfant dans ces bras qui luis sourit et lui carasse la joue, puis subitement tout disparait. Un froid pénétrant se fait sentir, la lumière clignote, se rallume, les ouvriers se concentrent et reprennent leur travail, personne ne fit un quelconque rapprochement avec la Vierge à l'exception d'un seul, très pieux et de souche Polonaise, vit dans cette apparition, la Sainte Vierge.



Illustration du cas de Dugny s/Meuse (Source: Catalogue des rencontres humanoïdes de Raoul Robé)



Cette apparition singulière est signalée à trois reprises d'après le dictionnaire des "apparitions" de la Vierge marie par René Laurentin et Patrick Sbalchiero, la dernière remontant au 18 août 1951.

A quelques kilomètres à peine du lieu dont il est question ici, est signalé un autre cas remontant à juin 1975 ou la petite Edwige, 11 ans a eue l'occasion de rencontrer "la Vierge" à deux reprises à proximité d'un petit pont enjambant le ruisseau du Franc Ban. La "belle dame" lui dira même de revenir pour elle.

On lui interdit de se rendre dans ce lieu et en garda un souvenir psychologique très fort. L'Eglise n'a pas validée cette apparition.

J'aurais pu évoquer le cas de Bouxières-Aux-Dames (qui porte bien son nom) avec plusieurs apparitions de la Vierge et d'OVNI signalés sur un secteur restreint autour de cette commune. Comme il aurait pu être question des apparitions de la Vierge du Frankenbourg (Neubois), de la demoiselle de Ferrette qui hante les ruines du château du Pflixbourg à l'Ouest de Colmar, ou des Trois-Epis etc... 

Toutes les régions Françaises sont impactées par ces apparitions, en voici parmi tant d'autres, les apparitions de Saint Bauzille De La Sylve (Hérault) relayée sur ce site web. Vous noterez entre autre, ce passage particulièrement explicite: "Louis Souchon, aussi, qui revenait de sa terre de Vendémian, sur une charrette, vit passer devant lui "avec la rapidité de la foudre, quelque chose comme un gros oiseau tout blanc".


"Objets" ou matérialisations de choses diverses qui impactent directement les témoins qui peuvent en fonction de leur milieu ou croyances être perçus de manière différente. Furtivité des apparitions, brillance, blanc maculé, lueur, phosphorescence, déplacements versatiles, entités, messages délivrés, impact psychologique et parfois physique sont des principes que tout ufologue sait percevoir dans le phénomène OVNI et que d'autres vivent à travers leur Foi.

Il y a fort à parier que bon nombre de lieux sont encore de nos jours le théâtre d'apparitions d'objets non identifiés. Il est légitime de se demander s'il n'existe pas un semblant de connexion entre ces deux types de phénomènes même s'ils semblent au premier abord de nature totalement différente. Il en est ainsi avec les autres phénomènes dits paranormaux, c'est un large pan d'étude dans lequel il est difficile de sortir indemne, ils garderont pour certains à jamais leurs mystères.


vendredi 21 avril 2017

Mythes et réalités des phénomènes aériens non identifiés: "Histoire des soucoupes volantes en Alsace jusqu'en 1980" (Christian Valentin)




Voici un ouvrage remarquable de 144 pages publié aux éditions "Grimoires d'Alsace" paru en 2012. C'est le fruit d'un travail de recherches et d'archivage que nous devons à Mr Christian Valentin.

Il s'agit avant tout d'un recueil de cas régionaux et une compilation d'articles de presse. L'auteur se garde bien de prendre parti pour une théorie et c'est un moindre mal. C'est une manière agréable de prendre connaissance de faits parfois "extrordinaires" de son département, canton, ville ou village. Le lecteur sera ainsi ravi d'apprendre qu'il n'est nulle besoin d'aller trop loin pour sortir des sentiers battus à la recherche de phénomènes aériens inexpliqués.

C'est aussi une sorte de livre de chevet et un sérieux atout pour ceux et celles qui voudraient aller plus loin...

Partir soi-même "à la pêche aux OVNI", effectuer des veillées nocturnes, rencontrer des témoins, voir s'auto-proclamer enquêteur de terrain, mais attention ! Celà ne s'improvise pas.

Dans tous les cas, il est nécessaire de remonter toute information sur les forums spécialisés afin d'évaluer toutes les possibilités et garder ainsi une trace des observations. Ces indications pourront être précieuses pour des recherches ultérieures car les enquêtes sont parfois très longues.

La liste complète des endroits ou se procurer cet ouvrage figure entre autre sur le blog de l'auteur.

La chaîne régionale Alsace20 à consacré en 2013 une interview de Mr Christian Valentin. Je les remercie au passage et leur pardonne les petites maladresses journalistiques d'un sujet difficile à maîtriser.





samedi 25 mars 2017

6 mars 1978, entre Téterchen et Velving (57) : Deux engins immobiles à proximité de pylônes haute-tension avec trace suspecte au sol.


Après une petite pause, je reprends progressivement quelques cas issus de ma base de données ayant un certain intérêt. Dans celui-ci nous allons voir que les observations "exogènes" dans l'environnement sont parfois liées avec la présence de réseaux de haute et très haute-tension découlant de la production d'électricité produite par nos centrales nucléaires. Ceci n'est peut-être pas si anodin d'autant plus qu'il ne s'agit pas de cas isolés dans la région.


Plan de situation


Le lundi 6 mars 1978, à 7 h 05 du matin, Madame H., de Téterchen, sortait derrière sa maison. Immédiatement elle remarqua une chose étrange immobile au-dessus d'un pylône haute tension,en direction de Velving.

Effrayée, elle allait avertir son fils. Ce dernier, équipé d'une paire de jumelles, se dirigea à la fenêtre de sa chambre, au premier étage. De là, il pouvait alors observer une sorte d’objet de couleur aluminium, avec, à chaque extrémité, un triangle lumineux rouge-orange fixe.

L'objet ne bougeait pas; un deuxième objet, tout à fait semblable au premier, se trouvait également immobile plus loin, au-dessus d'un bois.

Les deux engins restèrent ainsi sur place jusqu'à 7 h 40, puis celui qui se trouvait à la vertical du pylône prenait lentement de l'altitude en silence (environ 40/50 mètres) et se dirigeait à faible vitesse vers Tromborn en suivant la ligne haute-tension; l'autre objet suivait le même mouvement dans le même sens, au même moment.


  Reconstitution de la scène


Une trace étrange fut trouvée à la verticale du point où avait stationné le premier engin observé.
Cette trace, aux pieds du pylône, avait l'apparence d'une brûlure de forme géométrique indéfinie.
L'herbe était de couleur blanche jaunâtre; sa taille était très courte par rapport à l'herbe environnante de couleur verte foncée.

Aucune trace de matière étrangère, ni d'empreintes. Deux mois plus tard l'herbe avait repoussée
normalement.

Rapport: M.T. (CFRU)

     Contexte géologique

Notes complémentaires:
Le terrain est marécageux. Notons la présence d'une ligne de chemin de fer. Les deux "objets" se sont déplacés en direction du Nord-Est vers Tromborn en suivant la ligne haute-tension. Quelle est la véritable origine de la trace observée ? Est-elle liée à la présence de ces deux "engins" ? Aucun moyen de se prononcer... Un produit phytosanitaire ou n'importe quel désherbant aurait pu laisser une trace de la sorte. Malheureusement, les investigations de l'époque ne permettaient pas de mettre en oeuvre un protocole de récolte d'échantillons comme celui spécifié par l'équipe UFO-Science.

Le contexte géologique nous signale la présence de deux failles ainsi qu'une carrière à ciel ouvert. Les proches alentours ont déjà étés le théâtre d'apparitions furtives ou prolongées d'OVNI divers à la même époque comme des sphères, une formation rectangulaire sur Hargarten aux Mines (1975), deux cônes rouges à Brettnach (1978) un "cigare"(1978) et un triangle sur Tromborn (1975), mais aussi est surtout le cas du triangle de Brettnach (8 décembre 1977) de renommée internationale.

vendredi 16 décembre 2016

MAJ carte des observations PAN/OVNI étendue à l'Alsace


Cela m'avait été suggéré, c'est désormais chose faite. Les cas d'observations d'OVNI provenant des départements du Bas-Rhin et Haut-Rhin viennent d'intégrer la carte Google Maps.


Capture d'écran (source Google Maps)


Ils seront progressivement mis en ligne. Il existe plusieurs sources et bases de données à traiter ainsi qu'une base semi-privée que l'on me fera parvenir prochainement. S'ajouteront aussi quelques témoignages isolés de témoins ayant eux-mêmes livrés sur la toile leur expérience.

Le travail ne consiste pas à reprendre tous les cas et les proposer ici sans distinction. Il s'agit de faire le tri en laissant de côté: les lueurs nocturnes lointaines en absence de comportement étrange, les probables lanternes Thaïlandaises, les rentrées atmosphériques (naturelles et ou artificielles), les méprises Lune (ou Vénus) vérifiables via les logiciels ad-hoc, les suspicions d'aéronefs conventionnels, tout cela obtenu sur la base des récits, descriptions et parfois enquêtes de terrain. En cas de doute, ils trouveront place sur la carte.

Comme toujours, je reste à votre écoute si vous constatez des erreurs de dates, de lieux et s'il faut que je déplace certaines bulles. La plupart sont épinglées de façon approximative, faute d'obtenir le lieu exact ou se produisent les phénomènes (valable surtout en zone montagneuse). Naturellement, je suis preneur de toutes autres infos ne figurant pas sur cette carte en me donnant si possible, dates, heures, lieux précis et descriptions des phénomènes, si je les juge assez pertinent, ils seront mis en ligne.




lundi 28 novembre 2016

Ufologie de terrain: Bilan Ovni 2016 en Lorraine (Vidéo)


Voici le troisième bilan OVNI en Lorraine en collaboration avec Gilles Thomas pour ODH Tv.

J'avais pris la décision de laisser une trace audio concernant les cas d'observations dans notre région. Tout d'abord à l'attention des gens impliqués (témoins), des curieux, mais aussi d'éventuels chercheurs et enquêteurs. J'estime que l'information doit être partagée et diffusée le plus largement possible.

Aujourd'hui, malgré la puissance d'Internet, nous assistons à un repli sur soi du monde ufologique. Bon nombre de guerres intestines, batailles d'ego et nuisances sceptiques expliquent en partie ce malaise. L'ufologie n'est devenue qu'un champ de bataille permanent alors qu'elle devrait se focaliser sur son travail.

Certaines associations ne jouent pas le jeu. Les sites web et les groupes existants sur Facebook ne sont plus que des vitrines vides de réflexions ou matières à étudier, on préfère s'y écharper. Je les invite à consulter le site du GARPAN de nos cousins du Québec. C'est un exemple vivant de ce qui devrait être fait ici en France avec des gens motivés en enthousiastes.

C'est ainsi que l'on décide tôt ou tard de faire cavalier seul (ou presque) en fuyant cette pétaudière. J'invite les autres cavaliers seuls à faire de même, à créer leur blog en donnant de l'information utile à qui voudra bien s'en servir intelligemment.

Mais je m'égare... Prenez à présent connaissance des cas retenus (une quinzaine) pour cette année 2016.


                       


vendredi 11 novembre 2016

Carte de répartition des cas de la vague de 1954 en France


Octobre 1954. Nous sommes au sommet de ce que l'on a nommé "La vague de 1954". Mais l'étendue des cas reste considérable dans son ensemble comme en témoigne la page de Mr Patrick Gross consacrée à cette année exceptionnelle. Notre région n'est pas en reste et vous trouverez de nombreux cas dans cette liste.

Pour aller plus loin et obtenir une vision globale et planétaire des cas de 1954, je vous propose de consulter le titanesque travail d'archives d'anakin_nEo décliné en quatre parties.

J'ai pris récemment connaissance d'une carte originale d'un peu moins d'un mètre de côté crée en novembre 1976 par Mr Fernand Lagarde (LDLN) et madame Ch. Geudelot (archiviste de LDLN). Elle fut publiée à l'époque dans le magazine LDLN, mais c'est avec l'aide précieuse de Mr Georges Metz que la version numérique a pu voir le jour après l'avoir scanné de manière astucieuse.

Mon devoir aujourd'hui est donc de la partager au plus grand nombre.







lundi 17 octobre 2016

10 octobre 2015, Granges-sur-Vologne (88): Trois à quatre étranges groupes de lueurs fixes projetant des flash lumineux de couleurs


Capture extraite de la vidéo montrant les quatre lueurs observées


Il s'agit d'un événement passé presque inaperçu dans la sphère ufologique Française.

Ici, c'est le témoin principal (accompagné de sa femme et de son chien) qui filme la scène et diffuse l'information via son canal Youtube. Il n'y a donc pas de tricherie à grand renfort de publicité tapageuse ventant une vidéo dont nous ne connaissons pas le propriétaire, ou il n'est fait aucune mention précise du lieu, de la date, l'horaire, la description, etc... Soit la catégorie des vidéos poubelle pour la plupart truquées, qui fleurissent chaque jour sur la toile afin de contenter des milliers de "gogos"qui ne comprennent pas l'enjeu de l'étude de ces phénomènes.

Revenons à notre affaire... Toujours à la recherche permanente d'informations régionales concernant nos OVNI, le point de départ d'une enquête commence parfois au détour d'une vidéo lambda postée sur Youtube. Au premier abord, elle ne paye pas de mine, mais mérite que l'on s'y attarde...




Après quelques recherches, je suis parvenu à trouver les coordonnées de cette personne et nous avons pu enquêter de façon virtuelle faute d'avoir pu trouver un créneau pour nous rendre sur place. Je vous livre donc ici le compte-rendu complet du témoin principal ...

Récit du témoin:

"Samedi 10 octobre 2015 à 20 h 00, nous étions tranquillement au coin du feu, lorsque des 
bruits de ronronnements se sont faits entendre. Puis le chien s'est mis à aboyer. J'ai regardé par la fenêtre et, aussitôt, j'ai aperçu des rayons de lumière bleue comme un laser. Je suis sorti dehors et je vois cela ... 



L'un des flash bleu observé


Puis une autre, puis tout plein qui apparaissaient dont une grande qui est plus lumineuse que les autres. Je ne sais pas comment vous interprétez cela, mais pour moi, sans aucun doute, ce sont des OVNI.

Le bruit était comme des bourdonnements suivis de flash de couleur bleue et orange principalement.


Le chien était stressé malgré que j'essayais de le calmer mais rien à faire, il gémissait, aboyait.


Vers 2 h 00 du matin, je suis ressorti pour vérifier et j'ai constaté que les lumières étaient toujours là avec les flash mais le bourdonnement avait disparu.


J'ai filmé près de 5 minutes avec mon Smartphone Samsung qui a quand même une bonne qualité pour la photo et la vidéo. La direction des flash allait un peut partout de façon dispersée mais toujours dans la zone entourée en vert sur les photo ci-jointes.


Le ciel était relativement clair avec quelques nuages qui passaient de temps en temps. Les lumières étaient de plus en plus nombreuses comme si d'autres venaient en secours de quelque chose. Elles n'étaient pas gênées qu'on les regarde et les filme. Et même elles se rapprochaient de nous mais dès que le chien commençait à aboyer alors elles s'éloignaient.




Zoom sur la source de lumière la plus proche du témoin (possible triangle ?)


Les lumières, toujours éblouissantes au moment de leur départ, disparaissaient au fur et à mesure, l'une après l'autre en devenant de moins en moins visible avec leur éloignement.


Leur départ était d'abord assez lent sur une trajectoire horizontale, régulière puis rapidement la vitesse augmentait avec une trajectoire montante et en zigzag.

Mon champ d'observation était dirigé vers l'Ouest entre Champdray et Bruyères".



Données sur le champ d'observation
Elévation : entre 20° et 40°
Azimut: 280° à 290° Ouest - Nord Ouest



Zone approximative de l'évolution des quatre lueurs étranges


Notes personnelles:

Le bourdonnement qui semble occasionné par ces choses, les flash lumineux produits, le comportement du chien, sont les éléments forts de cette enquête que nous retrouvons dans d'autres rapports d'enquêtes. Notre petit plus, est l'existence de cette vidéo.

Il n'est pas possible ici d'évoquer une quelconque configuration astrale particulière compte-tenu de la durée anormale de l'observation (20 h à 2 h du matin !); tout comme il ne peut s'agir d'aéronefs conventionnels. Il ne peut être émis l'hypothèse de lanternes Thaïlandaises ou autre événement festif (skytracer, spectacle pyrotechnique), ni même l'éventualité d'une confusion avec des... réverbères !

Que nous reste t-il de prosaïque à proposer ? Une bande de jeunes qui s'amuse avec des lasers pour éblouir les avions de ligne ? C'est à nos détracteurs de se prononcer. Chacun y verra et en tirera les conclusions qui s'imposent.